Les Fondamentaux de l’Étude

Le succès à atteindre les buts de votre vie est dépendant de votre aptitude à saisir et appliquer des données. La différence entre un étudiant qui est rapide, comprend le sujet qu’il étudie et peut le mettre en application, versus celui qui est lent, ne saisit pas ni n’arrive à rien faire des nouvelles données, est en fait une différence entre un étudiant assidu et un négligent.
Ce livre va vous apprendre cette technologie: comment apprendre avec l’intention d’appliquer tout en sachant enfin comment dépasser les barrières de l’étude qui peuvent entraver votre progrès. Votre génie n’est pas dépendant d’un quelconque talent natif; c’est votre maîtrise de l’étude qui fera de vous une star.

135 Pages

Secure Payment

Fast Delivery

Returns & Refunds

This book is for you, if...

Here you will learn…

About the Author

More In the Library

L’étude et la communication

Qu’est-ce que l’étude? C’est une application spécifique de la formule de communication. Examinons donc la communication de plus prêt.

Définition: La communication est l’échange d’idées ou d’informations ou d’objets entre deux personnes. La communication prend place quand une personne envoie un message à travers une distance à une autre personne, qui lui indique que ce message est bien arrivé. Même lorsqu’un conférencier parle à un groupe, il crée effectivement des lignes de communication entre lui-même et chaque auditeur. Quand le Président parle à la télévision à des millions de citoyens, il s’adresse à chacun personnellement, demandant un support individuel. Il échouera lamentablement s’il voit son audience comme rien d’autre que des “masses”.

La communication, abrégée “comm”, opère selon la “formule de communication”, composée des éléments suivants:

Cause, Idée, Distance, Particule relayée, Effet, Intention, Attention et Duplication.

Le point cause est la personne initiant la communication, le point d’origine. Le point cause démarre une communication parce qu’il a une idée qu’il aimerait partager avec un autre, le récepteur de cette idée. La cause transmet cette idée originée de son mental dans un objet physique qui pourra la faire passer à l’autre personne. Au delà d’une certaine distance de la cause, il y a ce point réception, l’effet qui accueille la particule relayée. Entre la cause et l’effet il doit y avoir une distance, car dans cet univers, deux objets ou personnes ne peuvent pas occuper le même espace. La communication est ici une particule physique telle qu’une onde sonore, une note écrite, un message de smartphone, un e-mail, parfois un objet comme des fleurs que nous envoyons à l’autre.

La cause a une intention de relayer cette communication, elle doit pour cela donner de l’attention à l’autre qui la reçoit, en tant que point effet. Ce dernier a l’intention de la recevoir et porte attention au point cause. L’effet créera ensuite une duplication de ce qui a émané de la cause et ceci termine la communication efficacement.

Vous avez probablement rencontrer des gens qui, pendant qu’ils parlent avec vous, vous touchent l’épaule ou attrapent votre bras. Ils veulent s’assurer qu’ils ont toujours votre attention.

Visiblement, quand Maggie murmure à son chien, elle est cause et lui effet. Puis quand le chien glousse en retour, il est à son tour cause et elle devient effet. Le chien peut aussi exprimer sa joie en remuant sa queue, c’est encore de la communication.

La communication aboutit à la duplication. La duplication signifie qu’une exacte copie de ce qui a émané de la cause est créée du côté effet. La duplication précède toujours la compréhension: si le point cause murmure et vous ne pouvez pas dupliquer, comment pouvez-vous comprendre? Si la personne parle chinois et vous ne savez que l’hébreu, il n’y aura aucune duplication, suivi évidemment d’aucune compréhension, mais probablement d’un bon énervement. L’opinion de la personne sur ce qui vient d’être dit n’est pas de la duplication. Recevoir les mots exacts tel que parlés, ou recevoir un texte et lire les mots précisément écrits, sans rien changer, voilà de la duplication.

Une fois que le point effet a dupliqué cela, il peut procéder à la compréhension de cette communication et, si nécessaire, à la clarifier. Ex.: Dorothée demande à Frank: “Où est-ce?” Frank duplique la question mais n’a aucune idée de quoi parle Dorothée. Il doit clarifier sa comm et lui demander “où est quoi?” Sur quoi elle répond: “mes clés, chéri, je ne trouve plus mes clés de voiture.” Maintenant la comm est dupliquée et comprise.

Après que l’effet reçoive la comm de la cause et la comprend, il devient cause en donnant la réponse. La personne qui était cause est maintenant effet en recevant la réponse. En conversant avec d’autres personnes, la formule de communication se répète encore et encore. Deux personnes qui discutent ensemble pratiquent cette formule de communication à chaque fois qu’elles alternent leur rôle de cause et d’effet.

Maintenant revenons à notre question de départ: qu’est-ce que l’étude?

Le Petit Larousse de 2001 définit l’étude comme: Le travail de l’esprit qui s’applique à apprendre quelque chose ou à en approfondir la connaissance.

Le verbe étudier signifie: Application des facultés mentales à l’acquisition de savoir. Chercher à acquérir la connaissance, la technique de. C’est aussi: Lire, mémoriser des faits, aller à l’école, etc. pour apprendre un sujet. Lire en détail avec l’intention particulière d’en savoir plus.

Apprendre: Acquérir une connaissance,  la pratique de. Faire acquérir une connaissance, une pratique de. Communiquer un savoir, une information.

La définition d’enseigner est: Faire acquérir la connaissance, ou la pratique d’une science, d’un art. Donner une leçon. Instruire.

Un élève est: Une personne jeune recevant un enseignement dans un établissement scolaire. Une personne qui suit l’enseignement d’un maître.

Et l’étudiant est: Une personne qui suit des études supérieures. Un observateur attentif et systématique.

Le savoir signifie: Ensemble des connaissances acquises par l’étude. C’est aussi: Informations, compréhensions et aptitudes gagnées de l’expérience et de l’éducation. L’état d’être conscient de quelque chose. La somme de ce qui est connu. Un corps de vérités, informations et de principes acquis par l’humanité.